Chapitre 3

25...

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

5 commentaires

Jean_Baptiste_Crocodile a dit :

Regardant la case 1, je ne peux pas m'empêcher d'y voir comme un autoportrait moral de la dessinatrice (on peut tout dire, camarades, profitez-en ! elle est en vacances pour une semaine …) face à l'adversité : déterminée !

Plus plaisamment, si la vaillante chèvre de M Seguin avait eu un visage humain au soir de son intrépide et fatale bataille nocturne, je crois bien qu'elle aurait eu celui-là !

Ensuite la violence explose et le miroir se brise : remarquable placement des onomatopées. Contact, tête qui pivote, cheveux qui tournoient, déséquilibre, chute : déplacements logiques des corps qui s'affrontent.

Case 4 : résistance ! Notez le dessin très travaillé des pieds motivé sans doute par la volonté de souligner la menace que font peser les éclats de verre sur la chair tendre et fragile. Mais Véra, crânement, se saisit d'un grand éclat à pleine main !

Case 5 : même la sentinelle frémit : le hors champ est le lieu de prédilection de l'horrible.

26 juin 2015

J8B a dit :

Comme d'habitude, la mise en scène est impeccable.

26 juin 2015

Un visiteur ("R") a dit :

Eh là, c'est quoi cette violence envers les jolies filles à la forte personnalité ?! Fais gaffe, gangsta, t'es déjà pas bien aimé, mais là, tu t'enfonces …

27 juin 2015

Duanra a dit :

À mon avis le cri vient de l'assaillant pas de Vera ! :-)

27 juin 2015

Chag a dit :

ouille

2 juil. 2015